Accueil > Environnement

Environnement

 

Remise d'un don à notre amie Paule, pour son association "La chasse au féminin"
 
 
qui œuvre en faveur de la biodiversité
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette action a été rendue possible par la soirée cinéma du 10 octobre, autour du

 

magnifique film de Nicolas Vanier : "L'École buissonnière". Merci encore à toutes celles qui

  

se sont investies dans la vente des billets, dans l'accueil du public, et dans toutes les

  

activités annexes  d'organisation de cette manifestation !

 

 

LE FILM "L'ÉCOLE BUISSONNIÈRE"   

 

 

 

DE NICOLAS VANIER

 

 

 

 

 

avec François Cluzet, François Berléand, Éric Elmosnino, Valérie Karsenti et Jean Scandel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans L'Ecole buissonnière, son nouveau film, il nous emmène en Sologne, sur les pas de Paul (le jeune Jean Scandel,

 

une révélation dans le film), unjeune orphelin confié à une joyeuse dame de la campagne,

 

Célestine (Valérie Karsenti et à son mari, Borel (Eric Elmosnino), le garde-chasse d'un grand domaine.

 

L’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans un monde mystérieux et inquiétant,

 

celui d’une région souveraine et sauvage.

 

L’immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye,

 

(François Berléand) un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir. 

 

Le Comte tolère les braconniers sur le domaine mais Borel les traque sans relâche et s’acharne sur le plus rusé et

 

insaisissable d’entre eux, Totoche (François Cluzet). 

 

Au cœur de la féérique Sologne, aux côtés du braconnier, grand amoureux de la nature,

 

Paul va faire l’apprentissage de la vie

 

mais aussi celui de la forêt et de ses secrets. Un secret encore plus lourd pèse sur le domaine,

 

car Paul n’est pas venu là par hasard.

 

 

 

 

Remerciements de Paule

  

Merci à vous toutes d'avoir validé la soirée cinéma du 10 octobre prochain en faveur de

  

notre association La chasse au féminin du Pas de Calais.

   

Je tiens à vous expliquer les besoins financiers de notre groupe. En bref, le pourquoi du

 

comment... En effet, nous mettons en place un projet ambitieux sur le plan de la

  

formation de jeunes et des moins jeunes, chasseurs compris sur le thème de l'eau et du

  

gibier d'eau. Au fil des années, nous avons constaté que les chasseurs en général

  

connaissent peu (pour ne pas le chasser) le gibier d'eau, les anatidés et les limicoles. Ils

  

sont parfois aussi un peu loin des problèmes environnementaux, même s'ils y travaillent

 

tous.

  

Ce constat nous a amenées à réfléchir comment mener des actions pour avancer dans le

 

bon sens et former les utilisateurs de la nature en général et les chasseurs en particulier.

  

Nous avons eu donc l'idée de nous attaquer au lourd morceau du gibier d'eau.

  

Nous souhaitons donc procéder à l'écriture et la réalisation d'un fascicule, d'environ 80

 

pages dédié au thème. Celui-ci sera édité à 10 000 exemplaires la première année et sera

 

notre support initial de formation. Ce travail peut vous sembler prétentieux, mais nous

  

nous lançons dans l'aventure pour apporter au public une base de formation, notamment

 

envers les femmes (qui suivent en général leur conjoint sans obtenir la légitimité) et les

  

jeunes chasseurs.

  

Nous nous appuyons sur les compétences de l'une d'entre nous, Catherine Valembois,

 

rédactrice spécialisée Médias'Cath .

 

Le contenu rédactionnel est achevé pratiquement avec l'aide de Camille Letombe, très

 

compétente dans ce domaine.  Bien évidemment, des formations sur le terrain, avec,

  

comme soutien primordial, notre fédération nationale des chasseurs (et départemental)

  

compléteront ce travail et permettra une vulgarisation des connaissances. Le coût total

  

est de 15 000 euros, et je suis assez fière du travail des dianes, car les partenaires nous

  

suivent bien dans ce projet.

 

les Soroptimist apparaîtront dans notre livre et nous pourrons aussi faire connaître le club

  

qui nous est cher...

 

Merci à vous toutes pour votre participation.

  

------------------------------------------------------------------------------

 

 

Découverte du Marais des Albrans

 

 

Jeudi 15 juin 2017 après-midi, dans le cadre de la découverte des zones humides, notre amie Paule, qui fait partie de la commission "Environnement et Développement durable" au sein de notre club Soroptimist, nous présente le gibier d'eau, la faune et la flore du marais des Albrans.

 

 

 

Canards, oies sauvages, cormorans, et une aigrette garzette se laissent admirer.

 

 

 

Nous traversons une roselière sur un petit pont

 

 

 

 

et trouvons des lychnis fleurs de coucou. Un environnement préservé, bien entretenu et un endroit très reposant.

 

Merci, Paule, pour le partage !

 

 

------------------------------------------------------------------------------

 

Abécédaire-Nord Pas De Calais

 

 

Abécédaire-NPDC: NPDC_abecedaire.pdf

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 Visite guidée des terrils de Loos-en-Gohelle 

 

Dans le cadre de la journée de l'environnement un groupe de membres Soroptimist de Béthune a fait la visite guidée des terrils de Loos-en-Gohelle le 17 septembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur les terrils

circuit.jpg

 

photo_terril.jpg

 

Historique.jpg

 

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 

Visite du jardin scolaire

 

de l'école maternelle Charlemagne

 

Le club Soroptimist de Béthune poursuit en 2017 son action entreprise depuis quelques années  en partenariat avec l'école maternelle Charlemagne de Béthune pour la réalisation d’un jardin scolaire.

Nous continuons notre aide financière en achetant du matériel, des graines, des plantes afin que les enfants puissent continuer à jardiner.

 

 

Achat des plantes et des graines

 

En effet, nous pensons que l’activité de jardinage peut apporter aux enfants détente et bien-être tout en les sensibilisant à l’environnement, à la biodiversité, à la santé. 

Le club Soroptimist de Béthune pour clôturer son action jardin scolaire a offert le 30 juin 2017 un goûter aux enfants de l'école maternelle Charlemagne de Béthune.

Voir l'album photos 2017

 

En 2016 :

Nous continuons notre aide financière en achetant du matériel, des graines, des plantes afin que les enfants puissent continuer à jardiner.

 

 

En effet, nous pensons que l’activité de jardinage peut apporter aux enfants détente et bien-être tout en les sensibilisant à l’environnement, à la biodiversité, à la santé. Nous nous plaçons également dans la perspective du programme national pour l’alimentation (PNA) qui insiste sur la saisonnalité, la qualité et la sécurité sanitaire des aliments, les produits frais, la réduction du gaspillage, le plaisir de faire soi-même.

 

Quelques membres du club de Béthune se sont déplacés en juin 2016 pour rencontrer les enfants et visiter leur jardin. Elles leur ont apporté un goûter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants ont apprécié !

 

En 2014

Visite du jardin scolaire

 

de l'école maternelle Charlemagne de Béthune

 

 

Dans le cadre du projet de notre présidente nationale, Christine Dagain, concernant la Journée mondiale de l’environnement du 5 juin - du projet à long terme du Soroptimist International (S.I.)  :  «Education et Leadership» - du programme de la Fédération Européenne du S.I. intitulé  : «Soroptimist go green» s’inscrivant dans le développement durable, le club Soroptimist de Béthune a pris contact avec Monsieur Fontaine, Inspecteur de l’Education Nationale de Béthune 1 pour s’ investir dans la création de jardins scolaires.

 

 

 

En effet, nous pensons que l’activité de jardinage peut apporter aux enfants détente et bien-être tout en les sensibilisant à l’environnement, à la biodiversité, à la santé. Nous nous plaçons également dans la perspective du programme national pour l’alimentation (PNA) qui insiste sur la saisonnalité, la qualité et la sécurité sanitaire des aliments, les produits frais, la réduction du gaspillage, le plaisir de faire soi-même

 

L’école maternelle Charlemagne, boulevard des Etats-Unis, a répondu positivement au projet de jardin scolaire.

Nous avons apporté notre aide financière en achetant du matériel, des graines, des plantes et des grandes jardinières.

 

 

 

 

 

Les enfants ont fait les plantations mi avril .

 

Le message pédagogique du personnel enseignant de l’école maternelle aux enfants est :

une 1ère sensibilisation des enfants à l’environnement par la culture des petits légumes et des fleurs.

 

 

 

Les membres du club ont ainsi convié le personnel enseignant et non enseignant ainsi que Monsieur Fontaine, inspecteur de l’Education Nationale, Madame Vaillant, conseillère pédagogique et Monsieur Olivier Gacquerre, maire de Béthune, à venir visiter ces jardins potagers et floraux le 5 juin 2014 à 15 h à l’école maternelle Charlemagne.

La presse était également conviée.

 

Après la visite, un goûter, réalisé avec des recettes proposées pour cette occasion par Anne-Sophie PIC, membre Soroptimist du club de Valence et célèbre chef-cuisinière, a été offert.

 

 

 

Les enfants ravis ont bien apprécié et ont dégusté tout ce qui avait été confectionné et "revisité" par les Soroptimist selon les recettes d'Anne-Sophie Pic :

 

LE BISCUIT DE L'ENFANCE: LE CARRE SABLE AU CHOCOLAT

LA COMPOTE DE POMMES À LA FÈVE TONKA

LE CRUMBLE DE FRUITS ROUGES : PANNA COTTA A L'AMANDE

 

 

 

Ils nous ont tous dit MERCI en chantant

 

 

 

Voir l'ensemble des photographies

 

Article de l'Avenir de l'Artois :

 

 

 

Article Voix du Nord

 

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 « Laissons notre empreinte… chlorophylle »

 

 Rallye Familial

 

 

 

Cette année la journée mondiale de l'environnement devient une semaine européenne.

 

Deux objectifs principaux : sensibiliser aux enjeux du développement durable et inciter à l’adoption de comportements responsables.

 


Notre club Soroptimist s'est engagé dans le cadre du projet de l'Union Française "Laissons notre empreinte ...chlorophylle"  et a organisé à Béthune un rallye familial avec des associations locales telles que Caféméléon, Ecosophia groupe local Colibris en Artois, l’Association Droit au Vélo.


Cette action a été labellisée sur le site européen.

 

 

 

C’est sous le soleil radieux qui rayonnait à Béthune le samedi 6 juin que notre club a pris part à l’action nationale Soroptimist inscrite au plan européen dans le cadre de la semaine européenne de développement durable.

Des associations locales nature et de transports doux étaient partenaires de notre action et les animations s’égrenaient dans la ville, au fil du parcours santé réalisé par le club avec le soutien de la mairie. Pour enfants et adultes, il y avait de quoi faire… Entre trottinette et vélo, présentation de batraciens exotiques et d’alternatives aux produits phyto sanitaires, il ne manquait rien. Les associations qui bénéficient de notre soutien (Caméléon et L’Effet déco) ont proposé des ateliers familiaux, des animations enfants, et des rencontres impromptues sur le site du plan d’eau béthunois. Du beffroi à la gare d’eau, un magnifique parcours concocté pour donner envie de respecter la planète, destiné à un public large !!!

De quoi mobiliser les béthunoises pour un bel élan Soroptimist  et renforcer l’amitié et les liens de notre club. Le tout agrémenté de bonnes chaussures de marche sur un parcours de 6 kilomètres !!!

 

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 

Quartiers d'été du Mont Liébaut

 

Le club de Béthune a offert à l'atelier jardinage des quartiers d'été du Mont Liébaut le matériel nécessaire pour que cet atelier puisse fonctionner à la grande joie des enfants.

L'activité de jardinage peut apporter aux enfants détente et bien-être tout en les sensibilisant à l’environnement, à la biodiversité, à la santé.

 

 

 

Une conférence de presse aura lieu fin août à la clôture des quartiers d'été.

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 

Le club Soroptimist de Béthune est partenaire du projet Caféméléon dans le cadre du programme de la Fédération Européenne du Soroptimist : "Contribuons à un environnement plus sain".

 

 

 

 

Le club de Béthune a participé au lancement du projet par un don de 500 € en octobre 2013 pour aider à l'achat du bus

 

 

Qu'est-ce qu'un café des enfants ? :

 

Extraits de la Charte de la Fédération des Cafés des Enfants :
«Les Cafés des Enfants sont des lieux de vie beaux, bons et chaleureux ouverts aux mineurs et à leurs familles sans exclusion sociale quelle qu’elle soit (âge, sexe, nationalité, origine sociale, handicap…).
Les Cafés des Enfants se reconnaissent comme lieu d’expérience, de créativité à l’échelle des enfants et de leurs familles dans un rapport de confiance, de respect, de liberté, de citoyenneté, de non-violence, d’ouverture au monde et à la culture, d’éducation à la paix.
Les Cafés des Enfants sont des lieux de proximité, d’innovation sociale, qui favorisent l’implication dans la vie locale.»

 

Un Café des Enfants, qu'est-ce que c'est ? Mais avant tout, qu'est-ce que ce n'est pas ?
Ce n'est pas une garderie, ce n'est pas une maison verte, ce n'est pas un centre social, ce n'est pas une MJC.
Un Café des Enfants c'est un café !
Associatif, culturel et éco-citoyen, sans tabac et sans alcool, pour les enfants de 0 à 16 ans et leur entourage (parents, grands-parents, nounous...), mais aussi les futurs parents et toutes les personnes sensibles à la question de l'enfance.
C'est un lieu de vie, de rencontres, de partage, chaleureux et convivial, pour bavarder, s'amuser, apprendre, créer, imaginer, s'exprimer, suggérer, se régaler aussi... avec des produits sains.
C'est un espace de réflexion autour des valeurs de citoyenneté, de solidarité, de respect de l'enfant, de l'homme et de l'environnement, d’ouverture au monde et aux différences, de coopération.
C'est un projet d'utilité sociale, passerelle entre l'école et la maison, fondé et géré par des personnes de la société civile, où la transmission de savoirs a une place capitale.
C'est un projet qui vient en complément des structures institutionnelles adaptées à l'enfance et la jeunesse déjà existantes.
Avant de disposer d'un lieu, nous partons à la rencontre des familles dans les quartiers en investissant des salles municipales ou en nous greffant sur des manifestations existantes.

 

Le  Café des Enfants  de Béthune


Le principal moyen mis en oeuvre est la création d’un Café associatif, culturel et éco-citoyen dédié à l'enfant, de la naissance à 16 ans, et à son entourage familial et social.
Nous voulons créer un lieu de vie, de retrouvailles et de rencontres, chaleureux et convivial ;
un lieu d’écoute, de respect et d’information ; un lieu d'expression, de découvertes et d'échanges; un lieu où chacun est invité à s’impliquer, où tout peut être possible et qui laisse aussi place au rêve et au repos ( sans publicité, sans pollution sonore ni visuelle) ; un lieu où le verbe savoir est plus important que le verbe avoir.
Après 2 ans de travail et de réflexion sur notre projet (l'éco-quartier convoité depuis nos débuts qui tarde à voir le jour, la complexité pour trouver un local, notre difficulté à choisir un quartier plutôt qu'un autre...), nous avons imaginé le Caféméléon : le café-bus qui s'adapte à son environnement !
Un café nomade, qui va de quartier en quartier et même dans les villages avoisinants ainsi qu'en zone rurale.
Un moyen d'aller à la rencontre des familles, au plus près de leurs lieux d'habitation, un outil de communication géant et ambulant pour notre projet, une première en France !
Nous donnons une seconde vie à un véhicule d'occasion et l'aménageons de façon à réduire au maximum son empreinte écologique : matériaux naturels (bois, textile...), toilettes sèches... Nous envisageons également d'explorer des solutions alternatives pour le carburant.
Pour rester dans notre logique de Développement Durable et d'Économie Sociale et Solidaire, nous avons sollicité un partenariat avec une structure ancrée territorialement : le Syndicat Mixte des Transports Artois Gohelle.
Nous nous réservons aussi la possibilité d'organiser en parallèle des événements dans des salles municipales pour disposer de plus d'espace, proposer des activités difficilement réalisables dans le bus et faire se rencontrer les familles des différents quartiers.

Les objectifs du projet

Notre objet :
- participer à l’épanouissement de l’enfant
- contribuer à l'enrichissement de la relation parents-enfants et des liens familiaux


Nos objectifs :
- transmettre des valeurs de partage, d'entraide et de solidarité ; de respect de l'enfant, de l'homme et de l’environnement ; d’ouverture au monde et aux différences (sociales, culturelles, handicap...)
- favoriser la transmission et l'échange de savoirs, savoir-faire et savoir-être
- privilégier les principes de coopération
- encourager une mixité sociale, culturelle et générationnelle
- sensibiliser les familles à une autre façon de consommer (potager, AMAP, compost, troc...)
- permettre la participation des adhérents (enfants et adultes) en tant qu'auteurs et/ou acteurs du projet (vie de l'association et du café)
- (re)créer du lien social

 

 

Montage en photos de l'aménagement du bus :

 

 

 

 

Lire le projet complet : projet_associatif_Cafemeleon-1.pdf